topless man wearing black beaded necklace and blue denim shorts standing on rocky shore during daytime

Dans la procédure chamanique, les méthodes utilisées pour atteindre l’état de transe chamanique sont nombreuses : en plus du son du tambour et de la danse, qui représentent les techniques de base, la méthode chamanique d’altération de la respiration est la meilleure, si vous ne pouvez pas ou ils veulent utiliser des herbes hypnotiques.

Il existe différentes techniques pour s’y conformer, même s’il faut préciser que la transe chamanique est une transe légère, alors que si des substances particulières sont utilisées, la transe devient profonde, mais elles représentent davantage la décadence du système chamanique, certainement pas la apothéose.

La respiration

La respiration est l’un des outils les plus importants pour entrer en transe chamanique. En effet, elle permet de se relaxer et de calmer le mental. Respirer profondément est très important pour le voyage chamanique. En respirant lentement et consciemment, on permet à son corps de relâcher toutes les tensions accumulées et de s’ouvrir à un état plus calme. La respiration est également l’une des principales méthodes pour atteindre la transe chamanique. En inspirant et en expirant par cycles répétés, on peut se connecter avec soi-même et explorer les couches plus profondes de sa conscience intérieure. La pratique régulière du contrôle respiratoire permet de développer une souveraineté mentale, physique et émotionnelle efficace pour se replonger dans un état d’expansion spirituelle sans effort.

Les sons

Les sons peuvent également être utilisés pour aider à entrer en transe chamanique. Par exemple, vous pouvez utiliser un tamtam ou un shaker chamanique pour créer un rythme régulier qui vous aidera à vous concentrer et à vous détendre. Les sons peuvent être une méthode puissante pour entrer en transe chamanique. En particulier, le tambour et le shaker chamanique fournissent un lien profond à la vie et à la spiritualité, grâce à des rythmes spécifiques qui sont utilisés depuis des générations pour apaiser et guider. En faisant des sons pratiquement hypnotiques avec un tambour ou un shaker , les gens peuvent se concentrer facilement sur la transe et devenir plus réceptifs à la relaxation et aux états modifiés de conscience. Les sons sont donc un moyen utile pour accéder à cet état dans lequel des visions, inspirations et révélations significatives peuvent apparaître.

Le chant

Le chant est une autre façon d’utiliser les sons pour entrer en transe chamanique. En chantant, vous pouvez libérer votre esprit et laisser place à la méditation profonde. Le chant peut être un puissant instrument lorsque vous cherchez à atteindre une transe chamanique. Les sons que nous créons en chantant nous permettront de sortir de la conscience ordinaire et d’entrer dans des états profondément méditatifs. La danse et le rythme pourront aider à atteindre ces états, mais le son du chant permet à votre esprit de semer les graines des possibilités. Enchantez et entrez dans une connexion spirituelle, provoquant une harmonie entre le physique, l’émotionnel et le spirituel. Chantez pour libérer votre esprit et vous permettre de vivre pleinement cette énergie sacrée qui vous entoure.

La visualisation

La visualisation est également une technique efficace pour entrer en transe chamanique. Cela consiste à imaginer un lieu paisible où vous pouvez vous reposer et méditer tranquillement. La visualisation peut être une merveilleuse technique pour initier l’entrée en transe chamanique puisque cela nous donne l’opportunité de trouver un espace personnel et profond. Cette pratique est la base pour laisser aller tous nos soucis et nos pensées et de commencer à se connecter avec un état plus spirituel et subconscient. La visualisation consiste à imaginer un lieu paisible où vous pouvez vous sentir libre d’être vraiment – sans barrières, sans limites et sans jugement. Une fois que vous êtes à votre aise avec ce sentiment, le processus de transe commence par s’immerger dans des sons calmes et relaxants, accompagnés d’une respiration profonde pour atteindre une concentration intérieure plus avancée.

La question des drogues dans la transe chamanique

Utilisant des drogues pour atteindre cet état, les visions du chaman sont fugaces, évanescentes, imprécises dans l’œil de l’esprit : l’esprit doit s’habituer à saisir ce qui peut lui être révélé dans les mondes des esprits avec une extrême attention, le doit s’en faire un instrument très alerte et capable, à défaut, l’est facile d’embrasser l’idée erronée que les visions extatiques devaient avoir la même certitude, la même capacité à apparaître que la vision diurne normale et, par conséquent, rechercher des expériences fortes produites par la consommation de drogues. Le besoin d’expérience, le besoin de révéler des mystères chamaniques, de saisir des secrets, de s’approprier des informations constituant un obstacle sur le chemin de la recherche. Le chemin spirituel ne se fait pas en se conduisant d’un point à un autre, mais en étant si attentif qu’on découvre que tout est déjà là : cette recherche ne vise pas à changer l’état des choses ou à découvrir des secrets , mais à éveiller le pouvoir d’amour qui permet de réaliser la perfection totale du mystère de tout ce qui existe.

« RESTEZ DANS L’ÉTAT OÙ IL N’Y A RIEN À MÉDITER, QUAND VOUS OBTENEZ CE QUI N’EST PAS À OBTENIR, ALORS VOUS OBTIENDREZ LE GRAND SCEAU ».

C’est « l’état d’unité chamanique dans lequel il n’y a plus rien à apprendre, l’état avancé de non-méditation, ou bouddhéité », comme il est écrit dans le Bardo, an ancien livre tibétain. Le rituel du chaman ainsi que la pratique de tout vrai mystique, est un acte de prière, un geste de célébration de la vie, de l’existence et de la perfection absolue de toute chose. En vertu de l’Amour de la Mère, le chaman est, comme tout autre être créé, souverain de l’ivers, les distingue ici est la conscience qu’il possède de sa propre souveraineté. Impliqué dans la « fête chamanique », où l’Amour, l’énergie, la joie, le pouvoir circulent librement du ciel à la terre, de l’homme chaman à la Mère Divine, le patient se retrouve dans un cyclone qui peut le guérir dans l’âme, dans l’esprit et dans le corps : le rituel de guérison n’est pas une opération médicale visant à changer l’état des choses dans un corps malade, c’est un geste de célébration de la perfection de toute chose qui, en dissipant la douleur, dissout le mal, apporte amour et joie conduit à une guérison holistique qui est d’abord la guérison de l’âme et ensuite la récupération de la santé par le corps.

 

Conclusion

En utilisant ces quatre techniques, vous serez en mesure d’entrer facilement en transe chamanique et de profiter pleinement des bienfaits de la méditation. Si vous avez du mal à entrer en transe par vous-même, n’hésitez pas à demander l’aide d’un guide chamanique expérimenté. Ces personnes sauront comment vous aider à atteindre le niveau de conscience nécessaire pour bénéficier pleinement des pouvoirs curatifs du chamanisme.